Zapier vs Make, Comparaison détaillée

Zapier vs Make

Zapier vs Make, l’automatisation l’avenir du num√©rique

L’automatisation des t√Ęches est devenue un √©l√©ment indispensable pour augmenter l’efficacit√© et optimiser les flux de travail dans le monde num√©rique actuel. Notre agence de communication √† int√©gr√© ces outils depuis des ann√©es, que ce soit pour publier du contenu sur les r√©seaux sociaux et g√©r√©r les t√Ęches de community manager que nos clients nous d√©l√©guent ou simplement pour automatiser la facturation, automatiser devient indispensable. Choisir la bonne plateforme d’automatisation peut transformer radicalement votre approche du travail. Cet article vous propose une comparaison d√©taill√©e entre deux des plus grandes plateformes d’automatisation : Zapier et Make (anciennement Integromat). Nous explorerons leurs fonctionnalit√©s, la facilit√© d’utilisation, et surtout, leur structure tarifaire et le nombre de d√©clenchements qu’elles permettent, pour vous aider √† d√©cider laquelle r√©pond le mieux √† vos besoins.

Zapier est reconnu pour son interface utilisateur intuitive qui facilite la cr√©ation de flux automatis√©s entre plus de 5 000 applications. Cette plateforme est id√©ale pour ceux qui cherchent une solution simple et efficace pour relier leurs applications sans n√©cessiter de comp√©tences en programmation. Elle offre √©galement des fonctionnalit√©s de temporisation dans les automatisations, ajoutant une flexibilit√© bienvenue pour ceux qui n√©cessitent un contr√īle pr√©cis sur le timing des t√Ęches.

De son c√īt√©, Make se distingue par une approche plus flexible et un mod√®le de tarification plus accessible, ce qui peut √™tre un avantage significatif pour les utilisateurs avec un budget limit√©. Bien que Make offre moins d’int√©grations directes par rapport √† Zapier, il compense par des capacit√©s de personnalisation plus pouss√©es et une interface qui favorise la visualisation et la manipulation de workflows complexes.

En somme, que vous privil√©giez la simplicit√© et le large √©ventail d’int√©grations de Zapier ou la flexibilit√© et le co√Ľt attractif de Make, ce guide vous √©clairera sur les points forts de chaque plateforme pour vous aider √† faire le choix le plus adapt√© √† vos besoins en automatisation.

Site internet vs ReŐĀseaux Sociaux Prismaze Monaco entreprise comparatif article

Qu’est-ce qu’un syst√®me d’automatisation ?

Les syst√®mes d’automatisation, souvent int√©gr√©s dans le cadre de ce que l’on appelle des plateformes ¬ę¬†no-code¬†¬Ľ, permettent aux entreprises et aux particuliers de simplifier et d’automatiser des processus r√©p√©titifs sans avoir besoin de comp√©tences en programmation. L’objectif est de rendre les workflows plus efficaces, de r√©duire les erreurs humaines et de lib√©rer du temps pour des t√Ęches plus strat√©giques. Nous avions d√©j√† parl√© sur notre blog de Manychat Automatisation, qui est un logiciel permettant l’automatisation de r√©ponse √† des commentaires sur Instagram. En ce qui conserne Zapier et Make il s’agit de la m√™me chose m√™me si cela ne se limite pas uniquement aux r√©seaux sociaux.

L’automatisation des t√Ęches a gagn√© en popularit√© √† mesure que les entreprises cherchent √† optimiser leurs op√©rations. Elle r√©pond √† un besoin croissant de gestion efficace des donn√©es et des t√Ęches dans un monde o√Ļ le volume d’informations √† traiter augmente constamment. En automatisant des t√Ęches comme le transfert de donn√©es entre applications ou la mise √† jour de dossiers clients, les entreprises peuvent r√©aliser ces op√©rations rapidement et sans erreur, augmentant ainsi leur productivit√©.

Parmi les leaders historiques de l’automatisation, on trouve des entreprises comme Zapier et Make, qui ont √©t√© parmi les premi√®res √† proposer des solutions d’automatisation accessibles aux non-programmeurs. Ces plateformes ont √©tabli les normes du march√© en termes de facilit√© d’utilisation et de diversit√© des int√©grations disponibles.

Pour mieux comprendre comment cela marche il faut saisir la donn√©e du nombre de d√©clenchements. Le nombre de d√©clenchements dans un syst√®me d’automatisation fait r√©f√©rence au nombre d’op√©rations qu’une plateforme peut ex√©cuter en un mois. Chaque fois qu’un √©v√©nement sp√©cifi√© se produit (par exemple, la r√©ception d’un email), il d√©clenche une action pr√©d√©finie dans le syst√®me (par exemple, l’enregistrement d’un fichier joint). Ce param√®tre est crucial car il d√©finit le volume de t√Ęches que l’automatisation peut g√©rer, influen√ßant directement la capacit√© d’une entreprise √† √©chelonner ses op√©rations.

Ces plateformes sont apparues avec le d√©veloppement des SAAS et logiciel en ligne qui. ne n√©cessitent pas le codage parfois complexe par l’utilisateur. Le mouvement ¬ę¬†no-code¬†¬Ľ r√©volutionne la mani√®re dont les technologies sont utilis√©es en entreprise. Les plateformes no-code permettent de cr√©er des applications et d’automatiser des t√Ęches sans √©crire de code informatique. Elles utilisent souvent une interface graphique glisser-d√©poser, ce qui les rend accessibles √† un public plus large, notamment √† ceux qui ne poss√®dent pas de comp√©tences techniques approfondies.

Présentation de Zapier et Make

Zapier est une plateforme qui facilite l’automatisation entre plus de 5,000 applications web. Elle est particuli√®rement appr√©ci√©e pour sa facilit√© d’utilisation et sa large gamme d’int√©grations. Zapier permet de cr√©er des automatisations (appel√©es Zaps) qui activent des actions en r√©ponse √† des √©v√©nements d√©clencheurs sp√©cifiques.

Make (anciennement Integromat), quant √† elle, est reconnue pour sa flexibilit√© et sa puissance, offrant une interface visuelle pour cr√©er des automatisations complexes avec des options de manipulation de donn√©es avanc√©es. Make est souvent choisi par ceux qui ont besoin de personnaliser davantage leurs automatisations, malgr√© un nombre inf√©rieur d’int√©grations directes par rapport √† Zapier.

Ces deux plateformes repr√©sentent des solutions robustes pour ceux qui cherchent √† int√©grer l’automatisation dans leurs processus quotidiens sans n√©cessiter de comp√©tences de d√©veloppement logiciel, rendant la technologie accessible √† un plus grand nombre d’utilisateurs et maximisant l’efficacit√© op√©rationnelle.

Zapier vs Make: Tarification et plans de paiement

Avant toute chose comparons les prix des deux plateformes. Zapier offre une vari√©t√© de plans adapt√©s √† diff√©rents niveaux d’utilisation, allant de l’option gratuite √† des plans d’entreprise plus robustes. Le plan gratuit permet un certain nombre de t√Ęches par mois (g√©n√©ralement autour de 100 t√Ęches) et donne acc√®s √† des automatisations simples avec un nombre limit√© de pas par Zap. Pour les utilisateurs ayant des besoins plus √©lev√©s, Zapier propose des plans payants qui augmentent le nombre de t√Ęches par mois et permettent des automatisations plus complexes avec plus de pas et des options de support prioritaire.

Les plans payants commencent g√©n√©ralement autour de 19,99‚ā¨ par mois si on paye annuellement pour le plan de base, et augmentent en fonction du nombre de t√Ęches et des fonctionnalit√©s suppl√©mentaires n√©cessaires. Les plans d’entreprise, qui offrent des capacit√©s d’√©quipe et de gouvernance avanc√©es, n√©cessitent souvent une consultation de vente pour obtenir une tarification personnalis√©e en fonction des besoins sp√©cifiques de l’organisation.

Make, anciennement connu sous le nom d’Integromat, propose √©galement une structure de tarification flexible, d√©butant par un plan gratuit qui permet jusqu’√† 1 000 op√©rations par mois, ce qui est g√©n√©ralement plus g√©n√©reux que l’offre gratuite de Zapier. Les plans de Make sont particuli√®rement appr√©ci√©s pour leur rapport qualit√©-prix, offrant plus d’op√©rations et de transferts de donn√©es √† des prix inf√©rieurs comparativement aux plans similaires de Zapier.

Les plans payants de Make commencent √† environ 9‚ā¨ par mois pour le plan de base, qui comprend g√©n√©ralement plus d’op√©rations et de capacit√©s que le plan de base de Zapier. Les plans pour les √©quipes et les entreprises offrent encore plus d’op√©rations, de transferts de donn√©es et des fonctionnalit√©s avanc√©es, et n√©cessitent parfois √©galement des discussions de tarification personnalis√©es pour les grandes entreprises ayant des besoins complexes.

Ces structures tarifaires rendent Zapier et Make attrayants pour une gamme de cas d’utilisation, des individus aux grandes entreprises, chacun offrant des avantages uniques qui peuvent mieux convenir √† diff√©rents types d’utilisateurs en fonction de leurs besoins sp√©cifiques en mati√®re d’automatisation. Cependant le gagnant du prix est sans doute Make, mais alors Zapier propose-t-il des avantages assez importants pour remporter la bataille ?

Zapier vs Make: Variété des intégrations

C’est peut etre sur le nombre d’applications support√©es que Zapier excelle particuli√®rement. En proposant des connexions avec plus de 5,000 applications diff√©rentes. Cela couvre une vaste gamme, allant des outils de productivit√© et de gestion de projets tels que Google Workspace et Asana, aux plateformes de marketing email comme Mailchimp et des syst√®mes de CRM comme Salesforce. Cette diversit√© d’int√©grations rend Zapier extr√™mement polyvalent et adapt√© √† une multitude de secteurs et de fonctions d’entreprise, facilitant ainsi l’automatisation des processus entre des applications diverses.

Le grand nombre d’int√©grations de Zapier simplifie l’automatisation pour les utilisateurs qui peuvent lier pratiquement n’importe quelle combinaison d’outils qu’ils utilisent, sans n√©cessiter de comp√©tences techniques pouss√©es. Cela positionne Zapier comme une solution id√©ale pour ceux qui cherchent √† maximiser leur efficacit√© op√©rationnelle √† travers des automatisations simples et directes.

Bien que Make offre une flexibilit√© impressionnante dans la configuration des automatisations et permet une manipulation avanc√©e des donn√©es, il propose un nombre moins √©lev√© d’int√©grations directes par rapport √† Zapier, avec plus de 1,000 applications disponibles. Cela peut √™tre suffisant pour de nombreux utilisateurs, mais ceux qui d√©pendent de la diversit√© des applications pourraient trouver Zapier plus adapt√© √† leurs besoins.

Make est cependant très apprécié pour sa capacité à créer des automatisations complexes et personnalisées qui peuvent intégrer des logiques conditionnelles et des manipulations de données poussées. Cela le rend attractif pour les utilisateurs techniques ou pour ceux dont les besoins spécifiques ne sont pas entièrement couverts par les automatisations plus standardisées de Zapier.

Bien que Make soit puissant pour des sc√©narios d’automatisation avanc√©s, Zapier prend clairement l’avantage en termes de nombre et de vari√©t√© d’int√©grations disponibles, le rendant ainsi mieux adapt√© pour les utilisateurs cherchant √† connecter un large √©ventail d’applications facilement et rapidement. Mais alors lequel choisir ?

Zapier vs Make: Facilit√© d’utilisation et interface utilisateur

Zapier est largement reconnu pour son interface utilisateur intuitive et conviviale, qui simplifie l’automatisation m√™me pour les utilisateurs sans exp√©rience technique. L’interface de Zapier guide les utilisateurs √† travers le processus de cr√©ation de ¬ę¬†Zaps¬†¬Ľ (les automatisations de Zapier) avec une approche √©tape par √©tape, rendant le processus transparent et accessible. Cette simplicit√© est id√©ale pour les non-d√©veloppeurs qui souhaitent automatiser des t√Ęches sans se plonger dans des configurations complexes.

Cependant, cette m√™me simplicit√© peut √™tre un inconv√©nient pour les utilisateurs plus avanc√©s qui recherchent une personnalisation plus pouss√©e. Les options de configuration sont limit√©es par rapport √† des plateformes plus techniques, ce qui peut emp√™cher la mise en place de sc√©narios d’automatisation plus complexes ou tr√®s sp√©cifiques. En outre, bien que l’interface soit facile √† utiliser, elle peut parfois sembler trop restrictive pour ceux qui ont besoin de solutions d’automatisation plus flexibles et dynamiques.

Make se distingue par son interface graphique de type ¬ę¬†mind map¬†¬Ľ qui permet aux utilisateurs de visualiser clairement leurs automatisations sous forme de flux de travail. Cette repr√©sentation visuelle aide non seulement √† comprendre rapidement le fonctionnement des automatisations mais permet √©galement de g√©rer des sc√©narios complexes avec plusieurs branches et conditions. Cette approche est particuli√®rement b√©n√©fique pour les utilisateurs techniques qui souhaitent avoir un contr√īle pr√©cis et d√©taill√© sur leurs automatisations.

Toutefois, cette complexit√© peut √™tre un obstacle pour les d√©butants ou ceux qui pr√©f√®rent une approche plus directe et moins technique. L’interface de Make peut sembler intimidante au premier abord, avec une courbe d’apprentissage plus raide compar√©e √† des interfaces plus simples comme celle de Zapier. De plus, bien que puissante, l’interface peut n√©cessiter plus de temps pour ma√ģtriser et optimiser pleinement les automatisations, ce qui peut d√©courager les utilisateurs moins exp√©riment√©s ou ceux √† la recherche de solutions rapides.

En r√©sum√©, Zapier offre une facilit√© d’utilisation in√©gal√©e pour les novices et ceux qui pr√©f√®rent une approche simplifi√©e, tandis que Make est mieux adapt√© pour les utilisateurs avanc√©s qui n√©cessitent une flexibilit√© et une personnalisation plus profondes dans la cr√©ation de leurs automatisations. Il est donc n√©cessaire de se faire sa propre id√©e sur ce point car le choix d√©pend de votre capacit√© √† maitriser ces outils.

Sc√©narios d’automatisation et exemples Zapier vs Make

Exemples d’automatisation avec Zapier

Zapier permet de r√©aliser une multitude de t√Ęches automatis√©es, s’adaptant √† divers contextes professionnels et personnels. Voici quelques exemples concrets :

  1. Automatisation des réseaux sociaux : Automatiquement partager les nouveaux articles de blog sur plusieurs plateformes de réseaux sociaux dès leur publication. Cela inclut la connexion entre un CMS comme WordPress et des plateformes comme Facebook, Twitter, ou LinkedIn.
  2. Gestion des leads : Envoyer automatiquement les informations des nouveaux leads captur√©s via Google Forms ou Typeform √† un CRM comme Salesforce ou HubSpot, puis d√©clencher une s√©rie d’emails de suivi via Mailchimp.
  3. Automatisation de la gestion de projets : Cr√©er des t√Ęches dans des outils de gestion de projet comme Trello ou Asana chaque fois qu’un email marqu√© d’une certaine fa√ßon arrive dans Gmail, aidant √† maintenir les projets organis√©s sans saisie manuelle.

Ces sc√©narios montrent comment Zapier peut connecter des applications disparates pour automatiser des t√Ęches r√©p√©titives et int√©grer des flux de travail, simplifiant la gestion quotidienne et am√©liorant la productivit√©.

Exemples d’automatisation avec Make

Make (anciennement Integromat) offre des possibilit√©s d’automatisation avanc√©es qui peuvent √™tre configur√©es avec une pr√©cision granulaire. Voici quelques sc√©narios typiques :

  1. Traitement de données complexes : Connecter des formulaires en ligne comme JotForm à une base de données SQL pour filtrer, trier et stocker les données entrantes de manière sophistiquée. Cela peut inclure des validations ou des manipulations de données avant leur enregistrement.
  2. Automatisation e-commerce : Synchroniser les commandes entre une plateforme e-commerce comme Shopify et un syst√®me de comptabilit√© ou d’inventaire en temps r√©el, g√©rant non seulement les commandes mais aussi la mise √† jour des stocks.
  3. Int√©grations personnalis√©es : Utiliser des webhooks et des API personnalis√©es pour connecter des syst√®mes qui ne sont pas nativement support√©s, permettant par exemple de r√©cup√©rer des donn√©es m√©t√©orologiques pour ajuster automatiquement les param√®tres dans un syst√®me de gestion de b√Ętiment.

Make excelle dans les situations o√Ļ des automatisations complexes sont n√©cessaires, offrant des outils puissants pour ceux qui ont besoin de plus que de simples transferts d’informations entre applications. Ces exemples illustrent comment Make peut servir √† cr√©er des flux de travail hautement personnalis√©s qui r√©pondent √† des besoins sp√©cifiques, souvent au-del√† de ce que les solutions standard peuvent offrir.

Quel syst√®me d’automatisation choisir ?

Points forts de Zapier

Zapier se distingue principalement par sa facilit√© d’utilisation et la vaste gamme d’int√©grations disponibles. Voici quelques-uns de ses points forts :

  1. Grande vari√©t√© d’int√©grations : Avec plus de 5,000 applications disponibles, Zapier permet une connexion quasi illimit√©e entre diff√©rents outils, ce qui est id√©al pour automatiser des t√Ęches √† travers un large √©ventail de logiciels.
  2. Interface utilisateur intuitive : Zapier est con√ßu pour √™tre accessible m√™me aux utilisateurs non techniques, avec une interface claire et des processus √©tape par √©tape qui facilitent la cr√©ation d’automatisations.
  3. Flexibilit√© pour les petites t√Ęches : Id√©al pour les petites entreprises ou les freelancers qui ont besoin d’automatiser des processus simples sans investissement important en temps ou en ressources.

Points forts de Make

Make, quant √† lui, offre une approche plus robuste et technique de l’automatisation. Ses atouts incluent :

  1. Personnalisation avancée : Make permet une manipulation complexe des données et une personnalisation des flux de travail qui sont particulièrement avantageuses pour les utilisateurs ayant des besoins spécifiques qui dépassent les automatisations standard.
  2. Interface visuelle de type ¬ę¬†mind map¬†¬Ľ : Cette approche aide non seulement √† visualiser des processus complexes mais permet √©galement de g√©rer des automatisations avec des branches multiples et des conditions d√©taill√©es.
  3. Meilleur rapport co√Ľt-efficacit√© pour des automatisations avanc√©es : Make offre un meilleur rapport co√Ľt-efficacit√©, en particulier pour les plans qui incluent un grand nombre d’op√©rations, ce qui le rend id√©al pour les moyennes et grandes entreprises ou ceux avec des besoins d’automatisation √©lev√©s.

L’adoption de solutions d’automatisation num√©rique est devenue une n√©cessit√© incontournable pour optimiser la gestion des processus d’affaires et des t√Ęches r√©p√©titives. Chez Prismaze, notre agence de communication mon√©gasque, nous avons longtemps utilis√© Zapier pour son incroyable facilit√© d’utilisation et son large √©ventail d’int√©grations. Cette plateforme a transform√© notre fa√ßon de g√©rer les op√©rations, connectant sans effort une multitude d’applications, ce qui nous a permis de concentrer nos efforts sur la cr√©ativit√© et la strat√©gie plut√īt que sur des t√Ęches administratives.

Cependant, notre cŇďur balance. Nous avons envisag√© de passer √† Make, attir√©s par sa structure tarifaire plus avantageuse et sa flexibilit√© en mati√®re de personnalisation des workflows. Malheureusement, l’une des applications cruciales pour notre quotidien n’est pas encore disponible sur Make. De plus, le co√Ľt et la complexit√© d’une migration compl√®te de Zapier √† Make sont des consid√©rations non n√©gligeables. Tout r√©ajustement de nos syst√®mes automatis√©s repr√©senterait un v√©ritable d√©fi, √©quivalent √† d√©faire un nŇďud complexe de processus interconnect√©s.

Il est essentiel pour toute entreprise, et sp√©cialement pour les agences de communication comme la n√ītre, de consid√©rer que l’int√©gration profonde d’une plateforme d’automatisation cr√©e une d√©pendance technique et op√©rationnelle significative. Une fois un syst√®me mis en place, le co√Ľt et l’effort n√©cessaires pour changer de plateforme peuvent √™tre prohibitifs. Ce choix strat√©gique doit donc √™tre m√Ľrement r√©fl√©chi d√®s le d√©part.

Qu’il s’agisse de Zapier, avec son interface utilisateur intuitive et sa vaste biblioth√®que d’int√©grations, ou de Make, qui offre une personnalisation et une efficacit√© de co√Ľt remarquables, le choix de la plateforme d’automatisation doit √™tre align√© non seulement avec les besoins op√©rationnels mais aussi avec la possibilit√© d’√©volution future de votre entreprise. Pour Prismaze, bien que nous soyons tent√©s par les avantages √©conomiques de Make, nous restons pour l’instant fid√®les √† Zapier, en attendant des d√©veloppements futurs qui pourraient faciliter une transition √©ventuelle.

Ce dilemme souligne l’importance cruciale de choisir judicieusement votre plateforme d’automatisation, une d√©cision qui fa√ßonnera l’efficacit√© et la flexibilit√© de vos op√©rations dans un avenir num√©rique en constante √©volution. On esp√®re que cet article vous a aid√© a choisir votre nouvel outil d’automatisation n’h√©sitez pas a partager vos exp√©riences avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *